La Performance du portefeuille de notre club d'investissement

Au 10 novembre 2017, après
8 ans et 352 jours :
+934,41%
(rendement réel obtenu après impôts et frais de transactions sans recours à un quelconque levier)
Sur la même période, l'ETF Lyxor® MSCI World (tracker sur indice mondial) :
+180,79%

Pourquoi traitez-vous de l'investissement avec autant de légèreté ?


mardi 11 août 2009

Il est vrai, cher lecteur, que nous avons décidé d'adopter pour notre blog, souvent mais pas toujours, un ton léger pour vous expliquer notre philosophie d'investissement.

Est-ce à dire que nous traitons de l'investissement avec légèreté ?

Pas du tout : il nous semble possible d'effectuer un travail sérieux sans se prendre au sérieux.

La bourse nous semble être, par excellence, le terrain de jeu favori du "frimeur". Le net en général, et les forums boursiers en particulier, fourmillent de "rois du trade" ou de "supers investisseurs" qui n'ont jamais perdu, sont sortis au plus haut, rentrés au plus bas, avaient tout prévu, tout planifié.

Malheureusement, cher lecteur, ce n'est pas notre cas. Nous vous l'avouons, honteux et confus : nous n'avions pas anticipé la crise qui nous a frappé de plein fouet et l'ampleur de la chute qui s'en est suivi.

Cette leçon, reçue il est vrai sous forme de giflle magistrale, nous fut très bénéfique. Ramenés par Mr Market à beaucoup plus d'humilité, nous avons dû réfléchir pendant toute la descente aux enfers à ce que nous avions "foiré" afin de repartir plus vite, plus forts.

Benjamin Graham lui-même a perdu beaucoup lors du crash de 1929 mais il en a profité pour "inventer" l'investissement dans la valeur et l'investissement dans les "fond de roulement net". Plus modestement, nous avons tenté de suivre l'exemple du maître mais, contrairement à cette fripouille de Ben, nous n'avons rien inventé. Nous avons juste compris que l'investissement le moins risqué en bourse était celui pour lequel le marché n'attend plus rien et anticipe le pire et surtout, plus que tout, que c'est le prix qui devait guider nos décisions.

Notre corps couturé des cicatrices reçues lors de la bataille boursière 2007-2008 nous rappelle en permanence une chose : l'investissement en actions est une perpétuelle remise en question ... et l'auto dérision que nous utilisons de temps à autre dans notre blog est une autre manière de ne pas l'oublier.


Revenir à la page précédente