La Performance du portefeuille de notre club d'investissement

Au 17 novembre 2017, après
8 ans et 359 jours :
+923,96%
(rendement réel obtenu après impôts et frais de transactions sans recours à un quelconque levier)
Sur la même période, l'ETF Lyxor® MSCI World (tracker sur indice mondial) :
+177,57%

Découvrez nos offres sans plus tarder!

 

Ancien exemplaire de notre Lettre Boursière

La volatilité ? Pas grave ...


lundi 27 avril 2009

Notre portefeuille est très volatile. Est-ce grave docteur ?


Si vous suivez les actions de notre portefeuille depuis son démarrage, vous avez pu constater la forte volatilité de celui-ci. Des lignes à +30 % ou –20% en un seul jour sont monnaies courantes.

Est-ce à dire que notre portefeuille est risqué ?

Pour des spéculateurs qui ne maîtriseraient pas la vraie valeur des sociétés qu’il a acquises, cette volatilité constituerait effectivement un danger. Le spéculateur cherche à suivre des tendances. Si la tendance ne va pas dans le sens espéré, le spéculateur se « coupe un bras » et n’hésite pas à vendre à perte surtout s’il a investi en instruments dérivés à levier car dans ce cas, le temps joue en plus contre lui.

Pour des investisseurs dans la valeur comme nous, cette volatilité n’est pas vraiment un problème : nous avons une conviction raisonnable que nos sociétés valent plus que le prix que nous avons payé. La forte volatilité nous permet même de profiter des moments « d’hyper-dépression » de Mr Market et d’acheter à très bon compte. En réalité, la volatilité est même notre amie puisqu’elle nous permet de profiter de la formidable inefficience actuelle des marchés.

Prenons Tuesday Morning : 3 mois et demi après notre achat, l’action avait perdu plus de 50 % par rapport au prix que nous avions payé pour l’acquérir.

Ca, c’est de la volatilité ! Avons-nous souffert d’insomnie pour autant ? Absolument pas car la valeur des actifs tangibles de la société est 5 X supérieure à notre prix d’achat.

D’ailleurs, celui qui a acheté au plus bas a pu acquérir l’action en payant … 10 % de la valeur des actifs tangibles.

Et vendredi dernier, Tuesday Morning cotait … 130 % au dessus de notre cours d’achat.

C’est pourquoi cher lecteur, nous consacrons toute notre énergie à gérer la performance à long terme de notre portefeuille sans nous disperser à tenter de minimiser sa volatilité.

Enfin, pour ceux qui s’intéressent à la psychologie de la foule, il n’est pas inintéressant de se pencher sur l’indice Vix qui mesure la volatilité du marché.

Vous pouvez le consulter ici.

Vous constaterez que chaque fois que cet indice a marqué un sommet dans la volatilité des marchés, il s’agissait d’un excellent moment pour investir. La volatilité, amie des investisseurs vous disions-nous …


Revenir à la page précédente